Traumatisme du Cerveau

Accueil - Clinique - Traumatisme du Cerveau

Réparation du cerveau suite à un traumatisme crânien – Lésions cérébrales traumatiques

Et s’il était possible de guérir un traumatisme crânien ayant entrainé des lésions cérébrales, comme on peut guérir un traumatisme psychologique ?

Après tout, nos découvertes sur les traumatismes pré-nataux et l’épigénétique démontre que l’origine d’un traumatisme psychologique est toujours un traumatisme physique pré-natal, lui-même causé par un dommage épigénétique hérité.

Alors est-ce qu’un traumatisme physique crânien peut être lié à une pré-sensibilité épigénétique (pré-natale) ?

Il se trouve que l’application de notre modèle théorique aux lésions cérébrales causées par un choc physique est tout à fait valide.

Notre processus de « Réparation du Cerveau » permet aux personnes souffrant de pertes cognitives, motrices, de confusion, et de troubles du comportement, de la vue, du sommeil, de l’équilibre, etc… de revenir à un niveau de santé cérébrale optimale.

Le processus cible les dommages épigénétiques qui perturbent le développement du cerveau in utero. En réponse, le système cérébral regagne sa capacité d’auto-régénération et de plasticité maximale.

Il ne s’agit pas seulement d’une réorganisation d’un cerveau endommagé qui crée de nouveaux circuits neuronaux pour compenser les dégâts. Après ce processus, le cerveau crée de nouveaux neurones et répare les zones endommagées en totalité.

Autrement dit, la capacité de résilience du cerveau est maximisée.

Ce processus est très bénéfiques aux personnes suivantes :

  • Sportifs ayant subis des chocs crâniens répétés
  • Personne ayant subi un accident (de voiture, domestique, au travail, chute, etc…)
  • Personne ayant subi des violences physiques, notamment un coup à la tête

Il permet de récupérer totalement des symptômes causés par un traumatisme crânio-cérébral (commotion cérébrale).

Nous ne savons pas pour l’instant si ce processus permet aussi de récupérer après un AVC ou un manque d’oxygène prolongé ayant entrainé des lésions cérébrales. Nous pouvons tester cette possibilité si vous êtes dans cette situation.

Durée du processus

Ce processus avancé nécessite plusieurs heures, et effectué par un thérapeute avancé sous licence de l’institut. Le traitement est généralement étalé sur quelques jours.

Suite au processus, la réparation du cerveau se fait généralement en une journée ou deux. Il est possible d’avoir envie de manger certains aliments particuliers (riches en nutriments utiles au cerveau) de manière intuitive.

Témoignages

Voici le témoignage de Tina, qui a vécu 3 chocs crâniens importants. Traduit de l’anglais, version originale ici.

« Début novembre 2009, j’ai subi une commotion cérébrale après avoir heurté violemment un pont dans un accident de vélo. J’ai ensuite souffert des symptômes classiques de traumatisme crânien : nausées, maux de tête, perte de mémoire, fatigue. Je n’étais plus capable de lire, d’écrire, ou de travailler sur l’ordinateur dans maux de tête. Ma capacité à gérer les perceptions visuelles et auditives était significativement diminuée. L’année précédente, j’avais eu un accident similaire qui m’avait demandé 6 semaines de convalescence. J’étais donc décidée à être très patiente avec moi-même cette fois-ci.

J’avais déjà eu de très bons résultats pour traiter des problèmes émotionnels avec l’approche des peak states, et j’accordais donc une grande crédibilité à cette approche. Cependant, venant d’une éducation traditionnelle, l’idée de guérir des lésions cérébrales bien physiques suite à un traumatisme crânien avec une approche non-médicale était en-dehors de ma vision des choses et de comment le monde fonctionne. Mais tous mes doutes se sont évanouis lorsque j’ai reçu le traitement. Je pouvais littéralement sentir les changements dans mon cerveau et ma colonne vertébrale.

Le premier jour, nous n’avons eu le temps que de finir une partir du processus, concernant un hémisphère cérébral. J’ai donc fait l’expérience d’avoir une moitié traitée et une moitié non-traitée. C’était très étrange, et je n’avais pas anticipé cela. Non seulement, certains symptômes de ma commotion ont disparu, mais je pouvais aussi sentir une partie de moi plus capable de penser clairement et calmement que l’autre partie. L’absence d’équilibre entre ces deux parties me donna des difficultés de coordination, physiquement et mentalement.

Finalement, je me suis juste reposée car manœuvrer dans cet état était trop difficile. Après avoir fini la seconde partie du processus le jour suivant, tous mes symptômes ont disparu, et je me suis sentie très calme, avec les pensées plus claires que jamais.

Durant la semaine suivante, je pu préparer un examen, écrire, lire, et travailler sur l’ordinateur pendant jusqu’à 12 heures par jour sans aucun symptôme !

En y repensant, cela semblait impossible avant que j’essaye. Pourtant, des gens ont guéris de problèmes physiques avec des approches psychologiques depuis des siècles, dans toutes cultures. Les effets de l’esprit sur la santé physique est acceptée, même si notre monde occidental voit souvent le phénomène comme mystérieux et intouchable. Cela a été conceptualisé de diverses façons : effet placebo, pensée positive, chamanisme, vaudou, etc…

Pourtant, l’équipe de l’institut a étudié les effets d’une manière très spéciale d’utiliser la conscience et ses effets sur le corps d’une manière scientifique, et a fait des découvertes valides, et comment l’utiliser de manière pratique et systématique.

Personnellement, je suis très reconnaissante d’avoir pu regagner ma santé en utilisant ce processus ! »

Posté le 6 Janvier 2010.