Expérience ponctuelle > État permanent

Accueil - Expérience ponctuelle > État permanent

Récupérer une expérience extraordinaire et en faire un état permanent

Vous est-il déjà arrivé, pendant un bref moment, de percevoir le monde d’une manière tout à fait différente et « extatique » ? De voir la beauté dans le monde, de sentir une paix profonde, une énergie incroyable, un sentiment de connexion au tout ?

Il existe un grand nombre d’expérience dites paroxystiques, de pointe, ou tout simplement extraordinaires. Le premier psychologue à pointer ce phénomène et à reconnaître qu’il est naturel, sain, et indicateur d’un plus haut niveau de fonctionnement de la conscience humaine, est Abraham Maslow. Ses recherches sont au fondement de la psychologie humaniste et de la psychologie transpersonnelle. Le terme de peak experience est resté, et c’est sur ce terme que nous avons bâti le terme de peak state.

Maslow s’aperçut que, si on aidait une personne vivant une telle expérience à l’intégrer calmement, tout se passait bien, et cette personne devenait même « meilleure » : plus calme, plus positive, plus chaleureuse, etc…

Malheureusement, la psychiatrie médicale classique a tendance à considérer que toute expérience hors du commun est un signe de pathologie !

Quand aux traditions spirituelles et mystiques, à toute époque et sur tous les continents, elles recherchent activement ce genre d’expériences !

Dans les années 70 à 80, on pensait que ce type d’expérience était naturellement, intrinsèquement temporaire. Bien chanceux celui qui vivait l’extase ! Car cela restait rare, malgré les tentatives d’inventer des méthodes pour stimuler ces expériences transcendantales. On pense par exemple aux caissons d’isolation sensorielle, aux techniques corps-esprit, à l’usage de drogues psychédéliques, et à l’intérêt croissant pour les spiritualités orientales (bouddhisme, méditation, soufisme, yoga, maîtres « illuminés »…) et natives (chamaniques).

Pourtant, peu de technique fiable ne fût vraiment mise au point. On peut citer à titre de contre-exemple la psychothérapie transpersonnelle (Respiration Holotropique de Grof notamment) ou le travail de l’institut Monroe sur les états d’expansion de conscience. Les deux sont exigeantes, longues, et produisent généralement des états temporaires.

De par l’histoire de notre institut, nous savions qu’il est possible de vivre ces expériences de manière continue, permanente. En réalité, c’est souvent sur ces états permanents que se basent les techniques chamaniques, ou l’enseignement de maîtres « éveillés ».

En réalité, une petite partie de la population humaine vit dans un état de conscience extraordinaire permanent depuis la naissance. Ils ne s’en rendent guère compte, car c’est pour eux naturel. Ils perçoivent peut-être les autres humains comme un peu étranges, sans savoir pourquoi.

Par contre, de nombreuses personnes ont pu vivre dans leur vie une expérience extraordinaire temporaire. Cela se produit plus volontiers pendant l’enfance. Cela peut être causé par la contemplation d’une scène d’une grande beauté, une situation de survie, le sport extrême, le jeûne, la privation sensorielle, une maladie grave, une pratique spirituelle, escalader une montagne, ou… de manière tout à fait aléatoire.

La durée d’une telle expérience peut varier de quelques minutes à plusieurs mois.

La raison pour laquelle cela arrive, est que l’inconscient ignore avec succès les traumatismes bloquant cet état, probablement grâce à un fort sentiment d’être en sécurité, ou à cause d’un autre facteur. Comme ces traumas sont toujours existants, ils finissent pas refaire surface et bloquent à nouveau l’état.

Le manque de compréhension de ce phénomène amène les gens à croire que leur sentiment de bien-être ou d’extase est causée par les circonstances extérieures. Ainsi, ils peuvent devenir en quelque sorte addictés à ce qu’ils pensent être la cause de leur bonheur : leur profession, un partenaire amoureux particulier, une activité, un art, etc…

Exemples :

  • Jérôme s’est laissé entraîner par un ami à faire de l’escalade en haute montagne. L’expérience était éprouvante. Mais en arrivant au sommet, Jérôme fait l’expérience d’un silence intérieur profond et d’une absence d’émotion négative. Sa fatigue disparaît, il a l’impression de flotter dans un état très agréable et paisible.
  • Antoine a connu un sentiment d’extase sexuelle avec son amoureuse, mais cette relation s’est terminé. Déçu par ses expériences suivantes, il s’inscrit à un atelier de tantrisme, puis s’engage dans une sexualité débridée, étant tout le temps déçu, et tout le temps à la recherche de la même extase.
  • Nicolas, coureur de marathon, participe à un raid où il doit courir 70 km en deux jours. Épuisé, il souffre d’hallucinations, de moments de désespoir profond. Puis, soudain, toute fatigue disparaît et il ressent une euphorie intense, en même temps qu’une béatitude très apaisante. Il finit sa course avec l’impression de ne pas faire d’effort.
  • Samanta est skieuse professionnelle de haut niveau. Lorsqu’elle est sur les pistes, ses pensées automatiques cessent, elle se sent légère et en accord complet avec elle-même. Son corps et son esprit ne font qu’un. Son sport lui demande une concentration intense et une précision extrême, pourtant elle n’a aucun effort, elle ressent du plaisir à tout moment.
  • Georges et un pratiquant de méditation assidue. Pendant une retraite, il a tout d’un coup le sentiment que son corps a disparu. Surpris, il se rend compte que son corps est devenu très léger, comme si c’était de l’air, et que le sentiment que sa conscience s’arrête au niveau de la peau a disparu. Il a l’impression que son environnement immédiat est « lui ».

Dans certaines situations, la pratique de l’activité qui a causé la première expérience peut recréer l’expérience systématiquement, mais cela reste rare.

Par exemple, de nombreux thérapeutes ont ressentis un grand sentiment d’amour et d’extase en aidant une personne à se libérer. Ils associent cet état au métier de thérapeute, même si cette expérience se reproduit très rarement.

Récupérer une expérience et en faire un état stable et permanent

Étant donné que ces expériences extraordinaires sont un accès temporaire à un état qui est censé être permanent, nous avons cherché à mettre au point un moyen de stabiliser ces expériences.

D’une part, il s’agit d’une manière relativement facile d’aider les gens à accéder à un état de conscience extraordinaire.

D’autre part, réintégrer une telle expérience est fondamentalement satisfaisant. C’est comme revenir à un paradis perdu !

Après plusieurs années d’efforts, nous avons réussi à mettre au point un protocole efficace. Nous l’appelons experience-to-state process. Le but est de ré-induire l’état perdu et d’éliminer toute résistance à vivre cet état de manière permanente. Dans le meilleur des cas, il est aussi possible d’amplifier l’expérience et d’atteindre un état complet, de pointe, encore plus intense que ce que la personne a déjà vécu.

Ce processus est le plus important que nous ayons mis au point !

Pourquoi ?

Parce que chaque personne recherche inconsciemment un état de conscience particulier. Cet état est généralement un état qu’elle a déjà vécu à un moment dans sa vie.

Ainsi, il n’est pas rare de voir qu’une personne, après avoir acquis un état de conscience extraordinaire avec nos processus, est déçue. Malgré le fait de vivre un état important et agréable, il lui « manque » encore quelque chose de plus profond et plus important.

Ainsi, choisir un état dans notre index des peak states et l’acquérir n’est généralement pas ce qui rend les gens satisfait au point de vivre au paradis et ne plus avoir besoin de rien.

La situation idéale est donc de restaurer une expérience précédente et d’en faire un état permanent.

Donc, si vous êtes intéressés par le fait d’acquérir des états de conscience extraordinaire, sachez que ce qui sera sans doute le plus profondément satisfaisant pour vous n’est pas de cibler un état par rapport à nos descriptions. Il est difficile de décrire ces états avec des mots, et le vocabulaire peut être interprété différemment d’une personne à l’autre, et encore plus d’une culture à l’autre. Le terme « extase » peut être appliqué à de nombreux états de conscience extraordinaires par exemple.

Nous vous encourageons donc à réfléchir à votre passé, à votre meilleure expérience de vie, et à considérer l’expérience en elle-même, sans croire qu’elle dépend des circonstances extérieures.

Exemple :

Jacques a vécu l’état de Beauté Fondamentale durant toute son enfance, avant de quitter sa famille et vivre en foyer à l’âge de dix ans. Il a toujours pensé que c’était normal de vivre un tél état dans l’enfance, et que la vie adulte est intrinsèquement plus difficile et moins belle. Il n’a donc jamais cherché à retrouver cet état.

Bonne nouvelle, si vous vous souvenez avoir vécu une expérience extraordinaire, il est possible que nous puissions vous aider à la revivre et à la vivre de manière permanente.