Le Blocage Tribal

Accueil - Le Blocage Tribal

Si les états de conscience extraordinaire sont tellement extraordinaires, pourquoi n’y a-t-il pas plus de monde qui s’y intéresse ?

Depuis la création de l’institut, de nombreuses personnes sont venus aux ateliers, ont guéri des traumas profonds et ont acquis des états de conscience extraordinaires. Cependant, il y avait une forte tendance pour ces personnes à arrêter complètement tout travail personnel et à ne pas rechercher d’autres états de conscience extraordinaires.

Nous pensions au début que c’était sans doute parce qu’ils étaient satisfaits de ce qu’ils avaient obtenu. Pourtant, ce n’était pas réellement le cas. Il semblait plutôt que les personnes d’abord enthousiastes envers le potentiel d’acquérir plusieurs états et d’aider l’humanité perdaient tout d’un coup tout enthousiasme et volonté.

En 2004, Grant McFetridge découvrit que ces personnes ressentaient une pression physique les incitants à arrêter ce travail sur les peak states. Psychologiquement, cette pression semblait venir de la culture ou de l’humanité entière. Comme si c’était « interdit ».

On s’est progressivement aperçu que ce problème affecte quasiment tous les êtres humains, et les empêche de réaliser des changements importants dans leur identité ou comportements, que cela conditionne à respecter un ensemble de « règles culturelles ou familiales » implicites. Plus grave, ce problème empêche l’acquisition de peak states permanents.

Eux contre Nous

Nous l’appelons le Blocage Tribal, car il s’agit d’un vrai blocage physique dont l’origine se trouve dans le respect d’une sorte de tradition venant de notre famille, notre culture, ou notre pays, ce que nous résumons pas « tribu ».

Le blocage tribal affecte tous les domaines de la vie. Il est la raison du sentiment d’appartenir à un culture-ethnie précise et de considérer les autres comme des « étrangers ». Au pire, ce problème est responsable du racisme, de la xénophobie, homophobie, et autres formes de rejet inter-culturel.

Il est une véritable catastrophe à l’échelle humaine, car il crée des dynamiques de conflit entre peuples. Il est la raison principale pour laquelle les peuples se livrent à la guerre, souvent avec un sentiment de besoin de contrôle du territoire, ou d’imposer son idéologie et son style de vie. Idem pour le colonialisme et impérialisme : considérer les valeurs de notre culture comme supérieure et vouloir les imposer aux peuples « inférieurs ».

Il est également source de problème inter-culturel d’intégration. Des immigrants ou enfants d’immigrants peuvent ressentir le sentiment d’être tiraillés entre deux cultures incompatibles, et de ne pouvoir satisfaire ni la famille d’origine ni le pays d’intégration.

Pour résumé, le blocage tribal crée une distinction entre « eux » et « nous » et crée une pression physique pour quiconque souhaite quitter sa « tribu d’origine », au sens propre comme au figuré. Il empêche donc d’effectuer des changements majeurs.

Source d’auto-sabotage

En psychothérapie, il est une grande source de résistance inconsciente au changement. Cependant, la plupart des gens qui ont un fort blocage tribal ne viennent tout simplement jamais en thérapie…

Le blocage tribal intervient aussi durant la guérison de traumatismes. Une technique efficace de traitement de traumas modifie la structure psychologique mais aussi biologique de la personne. Le blocage tribal agit pour conserver le statu quo, et peut empêcher de guérir un traumatisme. Cela se manifeste par le fait que la personne en a tout d’un coup marre, elle se rebelle contre le thérapeute, elle trouve une excuse pour ne pas continuer, et perd toute motivation.

Une anecdote amusante illustre cette réaction : une femme avait décidé de faire un de nos processus pour acquérir un état de conscience extraordinaire qu’elle rêvait de vivre. Lors de son rendez-vous avec son thérapeute, elle eu tout d’un coup le besoin d’aller « nourrir son chat » et annula la séance !

Les thérapeutes sont habitués à observer des comportements d’auto-sabotage chez leurs clients, tels que : arriver en retard au rendez-vous ou oublier le rendez-vous, souvent pour une raison totalement irrationnelle. Le client est en réalité inconsciemment effrayé parce qu’il sait que la thérapie peut fonctionner.

Ce problème est aussi une source majeure d’auto-sabotage dans divers domaines de vie, en particulier lorsqu’une personne a des ambitions, ou des buts altruistes, ou souhaite influencer un changement majeur dans la société.

Dogmatisme

Il est aussi la raison pour laquelle une grande partie de la population ne veut même pas entendre parler de médecine alternative, de contre-culture, ou, pour le coup, d’états extraordinaires de conscience ou de capacités hors du commun.

Le blocage tribal est aussi la source du respect de règles morales et traditionnelles rigides (« c’est comme ça que ça se passe chez nous ») qui ne sont pas fondées rationnellement. Souvent, respecter la tradition donne un sentiment de sécurité et d’être « du bon côté ». C’est une source de conflits inter-générationnels car la nouvelle génération veut généralement changer et évoluer, tandis que la génération précédente est plus conservatrice. Également en partie responsable de l’existence de dogmes rigides (la Colonne du Soi est aussi une source de rigidité et d’identification à un point de vue fixe)

Éliminer le blocage tribal

Notre équipe de recherche a mis au point une technique pour éliminer le blocage tribal. Cette technique doit être utilisée à chaque fois que le blocage tribal se manifeste. Cette technique du blocage tribal rend les processus de guérison des traumatismes et d’acquisition de peak states beaucoup plus faciles !

Cependant, cela reste fastidieux et désagréable. En effet, le blocage tribal se manifeste à nouveau pour tout changement majeur.

Notre institut a donc cherché une solution générique pour éliminer tous les blocages tribaux d’un seul coup. Cette tâche s’est avérée très complexe. Mais cela fût un succès au bout de quelques années !

D’une manière surprenante, la source du Blocage Tribal est également la source des voix schizophréniques et, dans une large mesure, du critique intérieur.

La découverte de la cause psychobiologique de ce problème est décrit dans le dernier livre de Grant McFetridge : Silence the Voices (en anglais) qui résume près de 20 années de recherche sur le sujet. Une lecture hautement recommandée !

Notre processus de Silence Mental est donc d’une importance capitale.

Il élimine totalement toute source de blocage tribal, permet d’acquérir des états de conscience extraordinaires sans cette résistance, élimine une grande source d’auto-sabotage, produit un agréable silence mental permanent. Il élimine aussi une importante source de toxicité cellulaire. En savoir plus sur le Silence Mental.

La découverte du Blocage Tribal et la mise au point d’une solution efficace est en soi un grand accomplissement dont nous sommes fiers !

Le processus de Silence Mental est généralement celui par lequel on commence si on veut acquérir des états de conscience extraordinaires.

Il est également utile pour les personnes nourrissant de grande ambitions, en particulier si elles sont altruistes et visent à changer un paramètre de notre culture. Il est probable que, sans le blocage tribal, notre monde serait complètement différent, plus ouvert, plus tolérant, moins traditionnel par contrainte, moins raciste, et plus harmonieux.