Syndrome de Stress Post-Traumatique

Accueil - Thérapie - Syndrome de Stress Post-Traumatique

Le syndrome de stress post-traumatique est un état dans lequel on subit les séquelles à long terme d’un événement particulièrement choquant et intense. Cet état peut créer une forte anxiété, une hypervigilance, le faite de revivre constamment l’événement mentalement, cauchemars, et troubles du comportement. Ce stress intense et relativement constant amène la personne à vouloir se protéger et à être hyper-sensible de toute situation présentant un danger (réel ou potentiel), parfois de manière irrationnelle.

Le stress post-traumatique est un effet classique des traumatismes. Dans ce cas spécifique, ce qui fait la différence avec d’autres formes de traumatismes est souvent l’exposition à la mort. Il peut s’agir de danger de mort pour soi-même, ou d’être témoin d’une blessure importante ou mortelle de quelqu’un d’autre. Que l’on soit victime ou témoin d’une scène choquante, on peut donc être traumatisé.

Les situations généralement concernées sont des traumas intenses : attaque physique, violence, viol, accident, catastrophe naturelle, attentat, mort violente d’un tiers, etc…

Souffrir d’un stress post-traumatique est souvent une situation très difficile à vivre : insomnie, irritabilité, mais aussi isolement et sentiment d’être incompris par son entourage, deviennent un lot quotidien. Cela peut mener à la dépression, ou à l’utilisation d’alcool ou de drogues pour « tenir le coup ».

Résilience

On appelle résilience la capacité d’une personne à dépasser son traumatisme et revenir au calme et un comportement normal. Chaque personne a des capacités de résilience différentes, et cela dépend aussi beaucoup du soutien et de l’écoute que l’on reçoit.

Cependant, le stress post-traumatique chronique (plus de 3 mois) est une des situations les plus difficiles, et la résilience naturelle peut avoir du mal à se mettre en place.

Il est important, lorsqu’on a subit un choc, d’en parler, de ne pas rester seul, et de ne pas avoir honte, mais au contraire reconnaitre que c’est naturel et normal d’avoir besoin de soutien.

Thérapie

En termes techniques, un stress post-traumatique est dû à un traumatisme biographique. Par conséquent, cette condition réagit bien à toutes les thérapies émotionnelles et psycho-corporelles ; à condition de travailler avec un thérapeute compétent.

La condition première est d’établie une relation de confiance et un espace de sécurité, pour que la personne traumatisée puisse se sentir à l’aise pour faire l’expérience du relâchement de ses peurs.

Des techniques comme l’EFT ou WHH sont généralement efficaces.